Gaps du système de santé en Afrique Sub-saharienne : Quelle place pour les communautaires?

Facebook Twitter Linkedin

Des épidémies récurrentes frappent les populations dans les pays dont les revenus sont faibles. La participation communautaire, comme l’avait souligné Cyrille Kamga Simo dans son article sur les épidémies, en lien à la participation communautaire, a toujours été prônée et recommandée dans la mise en œuvre des interventions de santé. Cette participation communautaire est donc considérée comme l’une des pré-conditions majeures pour résoudre efficacement un problème de santé publique.

Dans la littérature, il existe deux types de participation communautaire à savoir : le modèle orienté vers les objectifs (target-oriented) dans lequel la participation communautaire est orienté vers la mise en œuvre des activités opérationnelles en lien avec des programmes spécifiques de santé. C’est par exemple le cas de la participation dans l’administration du vaccin aux enfants lors des campagnes de riposte contre la poliomyélite et ; le modèle orienté vers la capacitation (process-oriented) dans lequel les communautés prennent des initiatives pour mener des activités qui répondent à leurs différentes préoccupations de santé. Dans ce modèle particulièrement, la collaboration est bidirectionnelle entre les acteurs et les professionnels. Cette collaboration implique la participation des populations à la structuration des projets, des plans d’action.

La tenue du 4ème Symposium mondial sur la recherche en santé, tenu à Vancouver en 2016, avait donné l’occasion de se pencher sur deux concepts majeurs. L’éditorial du bulletin n°302 de la revue ‘’Politiques Internationales de Santé’’ du 02 juin 2017 relatait à cette occasion, les contours de la résilience et de la réactivité des systèmes de santé comme biens publics afin d’assurer une sécurité sanitaire mondiale.

L’Afrique sub-saharienne est le continent le plus généralement touché par les flambées épidémiques causant ainsi la fragilité des systèmes de santé. L’interrelation entre les agents de santé et les différents acteurs du niveau communautaire (Organisation à Base Communautaire, Association, Groupes cibles…) et les professionnels des districts sanitaires, piliers dans la mise en œuvre dans le cadre des ripostes épidémiques dans le système de santé, devrait constituer, une pièce angulaire dans le processus de lutte contre ces épidémies récurrentes en Afrique Sub-saharienne. Ce maillon important dans la riposte de terrain, s’est vu attribuer une place de choix dans le cadre de la riposte contre la pandémie de la Coronavirus 19 (Covid-19) au Cameroun, à travers l’implication des districts sanitaires dans le dépistage des cas.

La planification et la prise de décisions en réponse à une épidémie sont largement dépendantes des professionnels de santé mettant parfois à l’écart les acteurs de niveau communautaires. Les systèmes de santé étant le plus souvent confrontés à un manque de personnels qualifiés, ils ont alors recours aux agents communautaires du système de santé, dans le but de satisfaire aux exigences des différentes prestations des programmes de santé publique.

Dans ce contexte, les communautés jouent un rôle très déterminant comme le prolongement des bras des personnels de santé. Ils sont également une courroie de transmission entre les populations et les différents services de prise en charge. Toutefois, les décisions prises par l’ensemble des professionnels de santé, devraient aussi dépendre du système de santé pris dans sa globalité tel que l’ont souligné Kruk et al. dans leur article (2015)  incluant les aspirations du niveau communautaire.

La lutte contre les épidémies devrait s’orienter selon l’approche orientée vers la capacitation pour une appropriation de la réponse par les bénéficiaires. Au niveau communautaire, les tradi-praticiens, les religieux ou alors les pratiquants de la médecine traditionnelle, sont une composante du système de santé que l’on ne saurait ignorer ou négliger (Guide National de Délégation de Taches pour la prise en charge du VIH/Sida, 10 Février 2016). Ces acteurs du niveau communautaire (qui consultent les malades) devraient être pris en compte depuis la planification, la mise en œuvre jusqu’au suivi et à l’évaluation.

Ces principes devraient s’appliquer à la lutte contre la Coronavirus 19 (SARS-Cov2) et qu’à bien d’autres épidémies. Cette exigence permettrait d’éviter la passivité des populations dans la mise en œuvre des décisions et contribuerait à de dynamisation des systèmes communautaires.

La recrudescence ou la survenue brusque des épidémies et la difficulté de mise en œuvre d’une réponse optimale montre donc à quel point, les systèmes de santé ne répondent pas efficacement aux besoins des populations et ne prennent pas suffisamment en compte l’implication et la capacitation du niveau communautaire.

L’adoption du modèle de capacitation des acteurs communautaires dans le processus de gestion des épidémies est une nécessité et une urgence. Il s’agit aussi d’une stratégie de renforcement du système de santé afin de répondre de façon adéquate aux besoins et aux préoccupations des populations.

Par Boris Derrick Anekeng

Community of Practice Health Community (CoP HC), Communauté de Pratique Prestation Services de Santé (CoP PSS), Association des Frères et Sœurs Unis / Projet KIDSS

6 thoughts on “Gaps du système de santé en Afrique Sub-saharienne : Quelle place pour les communautaires?

  1. Dans le cadre de la lutte contre la poliomyélite, nous avons documenter une étude dont la conclusion était la suivante:
    Un vaccinateur (communautaire) pour 185 enfants, suite à l’injection des fonds communautaires, permet d’obtenir des couvertures vaccinales > 90%. Des parents informés bien avant le passage des vaccina-teurs pourrait conduire à des couvertures vaccinales satisfaisantes. Nous recommandons plus de ressources communautaires et mobilisation sociale dans la mise œuvre des activités vaccinales supplé-mentaires de riposte à la poliomyélite.

    (PDF) Community integration in the National Immunisation Days against poliovirus: Case of Dschang. Available from: https://www.researchgate.net/publication/304945548_Community_integration_in_the_National_Immunisation_Days_against_poliovirus_Case_of_Dschang [accessed Aug 13 2020].

    1. Merci pour votre contribution, la référence en lien nous sera grandement utile pour l’enrichissement des connaissances

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *