Les Communautés affectées par le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme Célèbrent le 20ème anniversaire du Fonds Mondial

Facebook Twitter Linkedin

L’année 2021 marque le 20ème anniversaire du Fonds mondial. En deux décennies, il a réalisé des progrès remarquables dans la lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme et a sauvé plus de 44 millions de vies dans le monde.

La société civile et les communautés affectées par le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme ont organisés une cérémonie le vendredi 24 septembre 2021 à l’Hôtel Mérina de Yaoundé, Cameroun. Cet événement se tenait afin de célébrer le Fonds mondial et ses partenaires pour leur contribution dans ce combat, de saisir cette occasion pour souligner l’importance d’accélérer la lutte contre ces 3 maladies et rappeler aux leaders le rôle crucial qu’ils jouent dans la mobilisation des ressources du Fonds mondial. Ceci est particulièrement important dans le contexte de la pandémie de COVID-19, qui a provoqué de graves perturbations des programmes et, pour la première fois dans l’histoire du Fonds mondial, les résultats clés ont été améliorés (pour en savoir plus, consultez le rapport Fonds mondial 2021 sur les résultats).

  De 2016 à 2021 le Cameroun a signé trois accords de financements avec le Fonds mondial dans le cadre du nouveau modèle de financement. Entre 2021 et 2023, pour la lutte contre le VIH/sida, le Fonds mondial financera des interventions portant sur : la réduction de l’incidence de la maladie, la diversification de l’offre de dépistage, l’élimination de la transmission mère-enfant, l’amélioration de la prise en charge de l’adolescent, le renforcement du système communautaire, … pour un total de 76 224 500 200 FCFA (76 milliards). Pour la lutte contre la tuberculose, le Fonds mondial financera la prise en charge des cas, l’achat des antituberculeux et la recherche des cas perdus de vue pour un total de 10 929 886 927 FCFA (11 milliards). Pour la lutte contre le paludisme, le Fonds mondial2 financera la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA) 2022-2023, la mise à disposition des MILDA pour les femmes enceintes, la chimio prévention du paludisme (CPS) chez les enfants de moins de 5ans (Extrême-Nord et Nord),la prise en charge des cas de paludisme dans les centres de formation sanitaires, l’achat des tests de diagnostic et des médicaments pour la lutte contre le paludisme etc. pour un montant total de 66 413 188 408 F CFA (67 milliards).

En tout, c’est un montant total de 163 987 309 250 F CFA (163 milliards) alloués au Cameroun par le Fonds mondial pour la lutte contre les 3 maladies et avec en plus un appui supplémentaire pour le renforcement du système de santé au Cameroun entre 2021 et 2023. Mais alors, pour bénéficier de la totalité de ce montant, notre pays le Cameroun doit apporter sa contribution soit près de 48 milliards FCFA. Ainsi, afin de garantir la mise en œuvre des interventions essentielles de lutte contre le VIH/sida, la Tuberculose et le Paludisme, la Société Civile et les communautés affectées par ces 3 maladies sollicitent l’augmentation du budget alloué à la santé. Ceci pour assurer la mobilisation des fonds de contrepartie des programmes financés par le Fonds mondial pour que les communautés puissent continuer à bénéficier des services essentiels.

  A l’occasion du 20eme Anniversaire du Fonds mondial, nous, organisations de la Société Civile rappelons à notre pays le Cameroun d’accélérer les efforts de la lutte contre le Paludisme, la Tuberculose et le VIH/SIDA : Accélérons le mouvement ! A propos de GFAN Africa : a été créé en 2011 pour unir les voix et les efforts de la société civile du monde entier afin de soutenir un Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme entièrement financé. A propos du CS4ME : est une plateforme mondiale des Organisations de la Société Civile et des communautés engagées pour l’Élimination du Paludisme. Elle milite pour que les besoins des communautés soient au centre de la lutte contre le paludisme.

SOURCE : GFAN AFRICA

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *