LES ADOLESCENTS ET LES JEUNES VIVANT AVEC LE VIH S’ENGAGENT POUR UNE ACCÉLÉRATION DE LA RÉPONSE NATIONAL AU VIH/SIDA

Facebook Twitter Linkedin

Plus de quatre décennies après le début de l’épidémie de VIH/Sida, quatre enfants sur cinq vivant avec le VIH en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale ne recoivent pas toujours de traitement antirétroviral et les décès liés au Sida chez les adolescent agés de 15 à 19 ans sont en hausse selon le nouveau rapport des Nations Unies.

L’objectif générale de l’initiative à la réponse national est d’engager les adolescents et les jeunes vivant avec le VIH à tous les niveaux de la chaine de décision, et de mise en œuvre des interventions en lien avec la prise en charge du VIH/Sida, l’atteinte des trois 90 dès 2030 et la non propagation de l’épidémie chez cette cible particulière.

  Le RECAJ+ (Réseau Camerounais des Adolescents et Jeunes positif) assure la mise en œuvre de la phase une de l’initiative engager les adolescents et jeunes vivants avec le VIH pour une accélération de la réponse nationale au VIH/IST et à la TB.

 Sur le modèle du dialogue pays 300 adolescent(e)s et jeunes positifs effectuent en ce moment dans les dix régions des entretiens d’engagement communautaire à raison de 30 par région. En parallèle 234 adolescent(e)s et jeunes de la même cible ont déjà pris part au processus via un questionnaire Google form.  Les données collectées nous serviront à produire un document de plaidoyer unique susceptible de modifier toutes les orientations stratégiques des organisations qui travaillent avec cette cible aux besoins aussi changeants que multiples: l’appel national des adolescents et jeunes vivants avec VIH.

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *