Le 1ér DECEMBRE 2020 A HORIZONS FEMMES : DES ACTIVITES DIVERSES POUR UN PUBLIC VARIE

Facebook Twitter Linkedin

Un 1er décembre n’est pas une date comme les autres pour les organisations qui œuvrent dans le domaine de la lutte contre le VIH. A date spéciale, mobilisation et activités spéciales. Afin de marquer cette 33e édition de la journée célébrée sous le thème « Solidarité mondiale. Responsabilité partagée », Horizons Femmes a mis à contribution les équipes de ses bureaux physiques dans quatre Régions du pays, le Centre, le Littoral, l’Ouest et le Sud. Le but global est d’agir pour les populations vulnérables qui sont les principales cibles des différents projets mis en œuvre par l’Association.

SE RAPPROCHER DES PLUS JEUNES DANS LE SUD

L’équipe de la jeune antenne du Sud a tenu à marquer l’évènement malgré le fait qu’elle n’existe que depuis moins de deux mois. Le chargé de la mobilisation communautaire et la réceptionniste ont donc investi les locaux du CETIC d’Ebolowa pour une sensibilisation sur le VIH. N’est-il pas vrai que plus tôt les jeunes sont sensibilisés, plus prudents ils sont ? C’est cette logique qui a guidé l’action entreprise ce jour en direction de la jeunesse dynamique de la Région du Sud. Cette action était couplée à la remise des savons antiseptiques au responsable dudit établissement. Ce savon, reçu par Horizons Femmes, de la part de Colgate Palmolive par le truchement de CARE International au Cameroun, permet ainsi d’appuyer les mesures gouvernementales pour faire face à la pandémie de Covid 19.

UNE MARCHE POUR L’ENGAGEMENT A L’OUEST

A Bafoussam dans les grassfields, l’esprit était à la collaboration et au partenariat. L’équipe de Horizons Femmes de ce côté du pays a chaleureusement répondu par l’affirmative à l’invitation du Groupe Technique Régional de l’Ouest de lutte contre le VIH. L’invitation consistait en la participation à une marche sportive dont le but était de réaffirmer l’engagement des acteurs de la Région du soleil couchant à mener des actions en faveur de la réduction des impacts négatifs du VIH. Ont ainsi pu marcher côte à côte, les associations, les Organisations à Base Communautaire ou encore les institutions gouvernementales dans les artères de la ville capitale de la Région de l’Ouest. Ne dit-on pas un esprit sain dans un corps sain ?

LA SENSIBILISATION DANS LE DIVERTISSEMENT DANS LE CENTRE

Dans la capitale politique, la journée a connu des hauts et des bas et a été ponctuée par deux activités majeures. La traditionnelle célébration de cette journée par le Ministère de la Santé Publique, par les Organisations gouvernementales et non gouvernementales a connu quelques anicroches. La mobilisation massive qu’on a connu les années précédentes a été plus discrète. Le lieu de la célébration a également connu un changement. Au final, quelques organisations de la société civile parmi lesquelles Horizons Femmes, ont tenu à présenter leurs différentes activités au public tout en le faisant bénéficier des services gratuits.

Ce début de journée n’a pas donné un coup au moral des troupes de Horizons Femmes qui avait prévu une seconde activité cette fois ci à l’esplanade de l’immeuble qui abrite l’Association au quartier Melen à Yaoundé. Elles étaient nombreuses les femmes venues des quatre coins du quartier et des 7 collines de la ville de Yaoundé pour assister à la cérémonie.  La sensibilisation a touché plusieurs domaines. Il a ainsi été passé en revue les méthodes de prévention, aussi bien anciennes que nouvelles, l’importance du dépistage, l’importance de l’utilisation du préservatif et le port correct. Afin d’entretenir lu public et de le captiver, les différents thèmes de sensibilisation se succédaient par des activités instructives et divertissantes. L’on a ainsi pu assister à la réalisation de la recette des croquettes fait maison pour les femmes vulnérables désirant lancer une activité génératrice de revenus sans un gros capital, un atelier de coiffure, mais aussi un défilé de mode ou encore un concours de danse. Chaque activité était l’occasion de distribuer du matériel de prévention et des savons antiseptiques Colgate Palmolive aux participantes. Le but étant de promouvoir les méthodes de prévention du VIH et de la Covid 19.

ON GARDE LES BONNES MANIERES DANS LE LITTORAL

Dans la ville côtière qu’est Douala, la chaleur a également poussé l’équipe à se déporter pour le plein air à la rencontre des bénéficiaires. Comme habituellement durant cette période de l’année, il est question de faire sortir les services des enceintes des bureaux pour les présenter aux bénéficiaires et en faciliter l’accès tout en insistant sur la palette de services qui tournent autour de la lutte contre le VIH. Dépistage gratuit, diagnostic des IST, information sur les méthodes nouvelles de prévention, le tout agrémenté par des activités ludiques sans oublier un point sur la lutte contre la Covid-19 notamment une démonstration de lavage correct des mains.

Le premier axe stratégique de Horizons Femmes est la Santé Communautaire. Les projets qui rentrent dans cet axe sont majoritairement orientés vers la lutte contre le VIH. Ce 1er décembre a été une occasion de plus de faire le point sur les activités qui rentrent dans ce cadre, de présenter les services y relatifs et de mettre en exergue les partenaires internationaux et nationaux qui accompagnent l’association au quotidien car puisque la responsabilité est partagée, la riposte doit être emprunte de solidarité sur le plan mondial.

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *