LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET SANTE MENTALE DES ADOLESCENTS VIVANTS AVEC LE VIH (SMAVI): « évaluation d’un modèle d’intervention psychologique et sociale ».

Facebook Twitter Linkedin

la cérémonie s’est tenue le 6 janvier 2022 devant un parterre d’invités et de partenaires techniques et financiers. sous le haut patronage du Ministère de la Santé dont le Ministre était représenté par le Pr. Louis Richard NJOCK, Secrétaire Général dudit ministère. Une initiative assez innovante  comptant sur l’accompagnement de la Fondation Chantal Biya, ou s’est d’ailleurs tenue la cérémonie de lancement officiel. 

Ce projet a été conçu pour adresser les problèmes fréquemment rencontrés chez les adolescents vivant avec le VIH en lien avec la santé mentale, les difficultés d’adaptation, les troubles comportementaux et les difficultés scolaires ou d’insertion professionnelle ; toutes choses qui se trouvent être à l’origine de la mauvaise observance thérapeutique et du risque de résistance aux médicaments antirétroviraux).
Ces problèmes surviennent dans un contexte où les interventions d’accompagnement psychologique et social à leur bénéfice sont faiblement mises en œuvre au Cameroun.
Grâce au financement de la « Collaborative Initiative for Paediatric HIV Education and Research (CIPHER) / International AIDS Society (IAS) », nous nous proposons de mener une étude de recherche interventionnelle visant à mettre au point et évaluer un modèle d’intervention d’accompagnement psychologique et social adapté aux réalités culturelles locales.
Il s’agit en effet d’un essai randomisé contrôlé qui sera réalisé sur un échantillon de 300 adolescents vivant avec le VIH, âgés de 10 à 19 ans, contaminés par voie verticale, sous traitement antirétroviral au Centre Mère et Enfant de la Fondation Chantal Biya à Yaoundé.

Organisation de l’étude

La population de l’étude sera organisée en 2 bras comprenant chacun 150 participants qui seront suivis pendant 18 mois.
Le bras témoin bénéficiera uniquement du suivi de routine dans la formation sanitaire (examen clinique, gestion des infections opportunistes, dispensation des médicaments antirétroviraux et conseil d’observance).
Le bras d’intervention bénéficiera également du suivi de routine dans la formation sanitaire et sera affecté à une association de lutte contre le VIH (KidAIDS Cameroun) pour bénéficier du modèle de soutien renforcé (suivi psychologique individualisé, groupes de parole pour adolescents, groupes de soutien pour parents, activités de loisir, plateforme d’échange parents-adolescents-soignants).
Le critère de jugement principal de cette étude sera la rétention aux soins mesurée par le degré de respect des visites cliniques programmées.
Les critères de jugement secondaires comprendront l’évolution clinique (survenue d’évènements cliniques classant SIDA), l’observance thérapeutique, l’état mental et éventuellement la charge virale de routine.
Par ailleurs, cette étude contribuera à la pharmacovigilance sur l’impact neuropsychologique (état mental) de l’éfavirenz et du dolutégravir qui sont les traitements majoritairement prescrits chez les adolescents vivant avec le VIH.
Les résultats issus de cette étude serviront de base à l’échelle nationale pour renforcer les capacités des équipes de prise en charge au cas où le modèle de soutien psychologique et social identifié s’avère efficace.
Ce modèle de soutien amélioré, s’il s’avère efficace, pourra être étendu à d’autres pays de la région subsaharienne par l’intermédiaire d’un réseau pédiatrique de pays d’Afrique francophone déjà constitué : le réseau pédiatrique international Enfants VIH-Afrique (EVA) issu du financement de l’initiative 5%.
Tout au long du processus de conception, de mise en œuvre et de valorisation de ce projet de recherche, notre équipe de recherche bénéficie de l’encadrement de :
– Dr TEJIOKEM Mathurin (CPC)
– Pr MBASSI HAWA Hubert (CME-FCB)
– Pr FAYE Albert (Hôpital Robert DEBRE, Paris)
– Pr LALLEMANT Marc (INSERM, Paris)
– Pr KOKI NDOMBO Paul (CME-FCB)
– Pr BISSEK Anne Cécile (DROS, MINSANTE)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *