L’OSC Youth Development Foundation (YDF) au chevet des Usagers de Drogues (UD)

Facebook Twitter Linkedin

Le 10 juillet 2020, s’est tenu le Reportage documentaire sur les UD à YDF.

Cette activité rentre dans le cadre du programme pilote du projet Fonds Mondiale : « Scale up of HIV intervention to contribute to the reduction of hiv related morbidity and mortality by 2020 » pour la cible UD.

L’objectif de cette activité été de présenter la vie des UD, de la consommation de la drogue à son abandon progressif grâce l’accompagnement des pairs éducateurs de YDF.

Au Cameroun les UD consomment plusieurs types de drogues notamment la thaïlandaise, le cannabis, la cocaïne, le crack, la marijuana, héroïne, les petits bleus (comprimés). Leur consommation se fait régulièrement dans les fumoirs, les terres, les endroits tels que les flancs de montagne, les brousses et autres. Mais grâce à aux services d’accompagnement et de prise en charge de YDF, les usagers de drogues reprennent progressivement le goût de la vie sans la drogue comme en témoigne quelques bénéficiaires.

  « Quand j’ai commencé à fumer ma famille m’a rejeté et directement je me suis retrouvé dans la rue à l’âge de 14 ans; j’ai consommé pendant 15 ans mais à un moment j’ai eu une assistance familiale de nouveau et c’est là que j’ai commencé à arrêter de consommer progressivement puis enfin j’ai laissé ».

Un autre dit: « La compagnie m’a amené à consommer de la drogue. J’ai commencé à l’école primaire car mes amis allaient souvent aux rails au niveau de la gare voyageur et c’est comme ça que j’ai commencé réellement à consommer. Aujourd’hui je ne consomme plus comme avant, je réduis la dose car j’ai pu intégrer ce projet du fond mondial et je me donne d’être un modèle pour amener un changement de comportement dans mon terre ».

Comme tout être humain, les UD ont aussi droit à la santé. C’est dans cette optique que rentrent les actions de YDF qui œuvre pour “le bien-être total, la saine croissance et le développement des enfants et des jeunes Camerounais, spécialement ceux vivant dans des conditions difficiles”. Elle accompagne en effet les UD via des séances de rééducation, causeries éducatives sur la sexualité et les IST, causeries interpersonnelles, des campagnes de dépistage volontaire, dans la prise en charge syndromique des IST.

L’action de YDF est donc une aubaine pour ces jeunes épris par la drogue qui ont besoin d’une assistance particulière.  

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *