E-cigarette : un premier décès suite à des problèmes pulmonaires constaté au Cameroun

Facebook Twitter Linkedin

Les autorités de santé de l’Illinois ont annoncé le décès d’un patient des suites d’une atteinte pulmonaire consécutive à un vapotage. Ce décès intervient après que le CDC ait annoncé l’ouverture d’une enquête.



Les autorités de santé de l’Illinois ont annoncé le décès d’un patient des suites d’une atteinte pulmonaire consécutive à un vapotage. Ce décès intervient après que le CDC ait annoncé l’ouverture d’une enquête.
Le Département de santé publique de l’Illinois, aux États-Unis, a confirmé qu’un patient était décédé des suites d’une grave affection pulmonaire consécutive à l’utilisation d’une cigarette électronique. 
Il s’agit du premier décès de de la sorte survenu aux États-Unis, décès qui intervient une semaine après que les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) aient annoncé l’ouverture d’une enquête. Les CDC ont signalé 94 “cas possibles d’atteintes pulmonaires sévères” potentiellement liés à l’utilisation de cigarettes électroniques, sans préciser quels produits de vapotage étaient en cause.
Mais selon les premières investigations et rapports médicaux, il s’agirait du mésusage de la cigarette électronique avec des produits non destinés à être vaporisés, et non commercialisés sur le marché américain.
La gravité de la maladie dont les gens font l’expérience est alarmante et nous devons faire savoir que l’utilisation de cigarettes électroniques et le vapotage peuvent être dangereux”, a déclaré dans un communiqué la directrice du département de la santé publique de l’Illinois (IDHP), le Dr. Ngozi Ezike. “Nous avons demandé à une équipe des CDC de nous aider à enquêter sur ces cas”, a ajouté le Dr. Ngozi Ezike. Dans l’Illinois, le nombre de cas de personnes ayant utilisé des cigarettes électroniques et été hospitalisés avec des symptômes respiratoires a doublé au cours de la semaine passée. Au total, 22 personnes âgées de 17 à 38 ans ont eu une affection respiratoire après avoir vapoté. 
Selon le CDC, dans de nombreux cas, y compris en Illinois, des patients ont reconnu au personnel soignant l’utilisation récente de produits contenant du tétrahydrocannabinol (THC), substance psychoactive du cannabis. Cependant, le CDC reste prudent et estime qu’il n’est pas possible d’incriminer un produit spécifique à ce stade de l’enquête.
Interrogé par nos soins, le Pr Bertrand Dautzenberg, tabacologue et ancien pneumologue à La Pitié Salpêtrière (Paris) nous expliquait récemment que “le fait de mettre de l’huile dans une cigarette électronique à la place d’un produit adapté peut, dans certains conditions, transporter des gouttelettes dans les poumons”, or “les poumons ont horreur des lipides”. Il invite donc les usagers de cigarettes électroniques à s’en tenir aux produits de vapotage contrôlés et commercialisés sur le marché français, qui sont a priori sans danger pour la santé.
Source : IFLScience

About healthymboa

1 thought on “E-cigarette : un premier décès suite à des problèmes pulmonaires constaté au Cameroun

  1. Bonjour, ceci est un commentaire.
    Pour débuter avec la modération, la modification et la suppression de commentaires, veuillez visiter l’écran des Commentaires dans le Tableau de bord.
    Les avatars des personnes qui commentent arrivent depuis Gravatar.

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *