ATELIER DE VALIDATION DU PLAN NATIONAL DE COMMUNICATION 2021-2022

Facebook Twitter Linkedin

PROGRAMME DE LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE

MBALMAYO DU 13 AU 14 SEPTEMBRE 2021.

Le Gouvernement du Cameroun dans sa quête constante de protection de sa population contre la Tuberculose a réorganisé depuis 2002 son Programme National de lutte contre cette maladie et a souscrit à toutes les stratégies recommandées par l’OMS : DOTS (1994-2005), Halte à la tuberculose (2006-2015) et il a commencé à jeter les premières bases en vue de s’aligner de manière contextualisée aux directives de la stratégie « Mettre fin à la Tuberculose ». C’est dans cette optique que s’est tenue cet atelier de validation du plan de communication 2021-2022. Le profil épidémiologique montre que la maladie touche encore avec prédilection, les groupes d’âge situés entre 20-40 ans, ce qui signifie que la transmission de la maladie est encore très intense au sein des communautés camerounaises et que la maladie touche particulièrement la force productive de ce pays.  

Les progrès réalisés dans le taux de succès du traitement, quoi qu’appréciables, n’ont pas encore atteint le niveau souhaité et restent peu convaincants.

Le Programme connaît encore des gaps aussi bien aux plans de la notification des cas et de la prévention, que du plaidoyer pour la mobilisation des ressources, de la mobilisation sociale et médiatique, de l’engagement et l’appropriation communautaire de la lutte contre la Tuberculose.

A cet effet, sur financement Fonds Mondial, pour le compte du NMF3 2021-2023, le PNLT a bénéficié d’une assistance technique pour l’élaboration du plan de communication vers la population sur l’offre de service TB, les signes de la TB, la co-infection TB/VIH, la curabilité et la gratuite du traitement en partenariat avec la société civile. Ce plan tient compte de ce que les activités de communication liées aux volets TB Communautaire et TB dans les Prisons sont prises en charge part des partenaires contractuels distincts. Etaient présent à cette activité : BCH CONSULTING,  la CSCC-SANTE, le MINSANTE, le CNLS, la DOST, la DLMEP.

Pour Quels objectifs visés ?

La présentation des objectifs a été faite par M. le Directeur Exécutif de BCH, Sa Majesté Dominique Kondi dont les actions de communication auront significativement contribué à la réduction de l’incidence de la Tuberculose ainsi qu’à l’atteinte du taux de guérison de 90% pour la même période.

Avec pour objectifs spécifiques que d’ici décembre 2022 :

– au moins deux Départements ministériels, 10 Parlementaires, 01 Groupement Patronal, 05 Opérateurs économiques, 15 Leaders socio-politico-culturels, 01 Œuvre de bienfaisance et O2 Célébrités nationales auront soutenu le Programme par des actions concrètes d’engagement et de mobilisation de ressources pour l’atteinte des objectifs du programme ;

– au moins 10 organes de médias et 50 OSC en tant que partenaires du Programme, se seront impliqués dans des actions de sensibilisation, mobilisation sociale et communautaire sur l’offre de services TB, les signes de la TB, la coïnfection TB/VIH, sa curabilité et la gratuité du traitement ;

– toutes les productions médiatiques ainsi que tous les supports de sensibilisation des communautés sur l’offre de services TB, les signes de la TB, la coïnfection TB/VIH, sa curabilité et la gratuité du traitement, auront été conçus, produits, distribués et/ou diffusés à travers des Organes de la presse audiovisuelle, écrite et cybernétique ;

– au moins 70% des personnes enquêtées auront des connaissances suffisantes sur l’offre de services TB, les signes de la TB, la coïnfection TB/VIH, sa curabilité et la gratuité du traitement et des comportements favorables à la prévention de la Tuberculose et à la demande de soins sans stigmatisation ;

– les capacités d’au moins 40 Professionnels des médias et de 15 points focaux des régions auront été renforcées sur la maladie et sur l’élaboration des stratégies de communication en situation d’urgence ;

– les activités de communication auront été mises en œuvre en tenant compte des résultats de l’étude Stigma, coordonnées, supervisés, suivies, évaluées et documentées.

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *