ASSOCIATION DES AMIS DE SOCARET 2 (ADS2)

Facebook Twitter Linkedin

Historique

Créé en 2009 et légalisé le 11 mai 2011, l’ADS2 est une organisation des jeunes, apostolique et à but non lucratif. Elle est régie par la loi n°90/053 du 19 décembre 1990 portant liberté d’association, modifiés et complétés par la loi n°99/11 du 20 juillet 1999.  Elle a pour siège la ville de Ngaoundéré. Elle développe ses actions dans la ville de Ngaoundéré et ses environs. Elle est spécialité dans la promotion de la santé communautaire plus précisément dans la lutte contre VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme et hépatite. Elle propose différents service aux collectivités, population et éventuellement à d’autres et aux différents services de l’Etat comme l’amélioration des conditions de vie des personnes vulnérables( PVVIH, TS, femmes enceinte…), la lutte contre les violences basé sur le genre, le renforcement des capacités des acteurs communautaires et membres des associations locales,   de participer au devoir de solidarité en mettant à leur disposition le savoir-faire de l’association, et un certain nombre d’organes et d’équipes compétentes pour une action sociale, pédagogique, éducative, thérapeutique et sanitaire auprès d’un public vulnérable.                       Organisation d’utilité public et partenaire des pouvoirs publics, elle revendique l’autonomie de son organisation et la reconnaissance de la spécificité de son fonctionnement liée au développement d’actions d’intérêt général. Sa philosophie humaniste est portée par l’engagement des militants associatifs que sont les membres lesquels s’appuient sur la compétence de ses professionnels et réseaux. .

Missions et Objectifs 

Stimuler une réponse communautaire efficace et efficie

Mission :

  • Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des personnes vulnérables ;

Objectifs

  • Promouvoir la santé communautaire ;
  • Promouvoir le développement durable ;
  • Défendre les droits des Personnes vulnérables

Principales réalisations

  • Un partenariat avec Hôpital du jour de Ngaoundéré à travers le Centre de traitement agrée de Ngaoundéré depuis 2015, Avec le CNLS/GTR-AD depuis 2017 et la délégation régionale du MINSANTE
  • Suivi Psychosociale (ETP, CCC, IEC…) de plus 650 patients dont 353 éligibles à la dispensation communautaires à ce jour (Octobre 2020);
  • 3 campagnes de sensibilisation et dépistage volontaires organisés en partenariat avec le GTR-AD, DAME SANTE et CAMNAFAW ;
  • Participation à plusieurs campagnes de plaidoyers de la société pour l’amélioration des vies des personnes vulnérables (droits humains, santé, gouvernance)
  • 3 programmes conduit dont un financé par le PASC/UE
  • Environ 30 000 jeunes et adolescent sensibilisés sur les IST/ VIH/SIDA, santé de la reproduction à travers les réseaux sociaux et sur le terrain ;
  • Participation au consultations nationale et internationales de la société civile (CSCC-AD, ONUSIDA, CS4ME…)
  • Environ 567 visites à domiciles organisés ;
  • 72 groupes d’auto support jeunes et femmes organisées ;
  • 560 causeries éducatives organisées depuis création ;

22 relais communautaires ont été formés en leaderships et en prise en charge communautaires du VIH/sida

1 883 jeunes et femmes PVVIH ont reçu un soutien psychosocial, une assistance sanitaire, une aide à la nutrition depuis 2015

Partenaires

CNLS, EU

Domaine(s) d’intervention

  • Santé communautaire ;
  • Droits humains ;
  • Développement rurale ;

Gouvernance 

Cible d’intervention : PVVIH, jeunes, femme en âge de procréer, femmes enceintes, partenaires masculins, travailleuse de sexe, petits producteurs, personnes vulnérables, populations en générale

Enregistrement :

N° 40/RDA/H.52/SAAJP

Personne Contact : EBIBINDE AMANGA Rigobert

Coordination régionales :

NGAOUNDERE, MBAMYANGA, MBE, MEIGANGA

Contacts :

              ebari2008@gmail.com

Galerie